Restauration

Les mangroves, les herbiers marins et les récifs coralliens  sont les principaux écosystèmes côtiers tropicaux. Ils sont complémentaires et constituent un tryptique clé pour le maintien des processus naturels tels que le transport des nutriments, le cycle de vie animale et les réseaux trophiques. Au sein de l’aire marine protégée de l’ile de Pangatalan (PIMPA), ce tryptique couvre une surface de 17,79 ha soit 39,6 % de la surface totale. 

 

Au sein des 46 ha de l’île de Pangatalan et son aire marine protégée, 13 écosystèmes ont été identifiés. Les écosystèmes terrestres de l’île couvrent environ 4 ha de végétation indigène et de jardin. Les écosystèmes intertidaux couvrent environ 14 ha parmi lesquels des écosystèmes très productifs tels que les mangroves (2 ha) et les herbiers  (4,7 ha). Les écosytèmes aquatiques représentent 27 ha. Au sein de l’aire marine, 11 ha sont dominés par des coraux durs (scléractinaires) en récif de plateau, de crête ou incliné. Les eaux plus profondes couvrent 14,5 ha et leurs fonds sont majoritairement limoneux et sableux.